Formation des alphabétiseurs

La formation des 15 alphabétiseurs endogènes a débuté lundi 11 janvier pour 10 jours.

Le directeur préfectoral de l’alphabétisation pour la région de Kindia nous a fait l’honneur de participer à la cérémonie d’ouverture.

Le président, après un discours rappelant les grandes lignes du projet ALeaf et remerciant les participants pour leur investissement, a déclaré la formation ouverte.

M. Sylla, formateur principal en soussou et pilote du projet à gauche et M. Diallo, assistant formateur en poular à droite

L’évènement a été couvert par la radio rural et radio Espace.

Un nouveau projet d’alphabétisation

L’APEK va ouvrir 15 centres d’alphabétisation pour 300 personnes en Basse-Guinée grâce au soutien de l’OIF, l’organisation internationale de la francophonie.

En parallèle du projet COFIFAM, et pour répondre à la motivation des vendeuses à vouloir apprendre à lire et écrire. Les meilleures vendeuses formeront un groupe de personnes motivées dans leur village ou leur quartier. Ensemble, ils fixeront les jours et heures des séances. Un alphabétiseur villageois sera formé pour encadrer le groupe.

Cette première étape de 5 mois se fera en langue locale. Une deuxième étape de renforcement, toujours en langue locale, devrait être suivie par un apprentissage du français.

Notre projet fait partie des 59 dossiers acceptés par l’OIF sur 1400 demandes reçues !