APEK Agriculture Kindia

Accueil > Nos projets > Projets achevés > PADER > Retour sur les principales activités du PADER-BGN

Retour sur les principales activités du PADER-BGN

vendredi 18 janvier 2013

Le PADER-BGN est un projet de développement rural intégré qui vise la promotion du monde rural. Il est financé par le Fond International de Développement Agricole (FIDA).

Son objectif est de contribuer à l’amélioration durable et équitable de la sécurité alimentaire, des revenus et des conditions de vie des populations rurales de la Basse Guinée Nord en :
- renforçant les capacités des populations rurales et celles de leurs organisations
- augmentant de façon durable la productivité agro-sylvo-pastorale
- diversifiant les sources de revenus

L’APEK Agriculture est Organisme Principal Partenaire (OPP) du Projet d’Appui au Développement Rural en Basse Guinée (PADER-BGN) depuis octobre 2005 pour ce projet d’une durée de 8 ans.

Les 7 conseillers en développement de l’APEK Agriculture appuyés par le chef d’équipe et un sociologue/spécialiste en microentreprises rurales, sont chargés d’appuyer l’élaboration et la mise en œuvre de microprojets et micro-entreprises rurales (MER).

Par le biais de l’appui de l’APEK Agriculture, ce sont plus de 300 micro-entreprises rurales qui ont vu le jour et été financés dans la préfecture de Telimele depuis le début du projet.

Les principales étapes du projet ont été les suivantes :

  1. Sensibilisation et information de la communauté
  2. Animation et mobilisation de la communauté
  3. Formalisation et structuration des organes de décision des villages ciblés : les organes de développement local (ODL)
  4. Etablissement d’une situation de référence au niveau des villages cibles
  5. Renforcement des capacités des communautés dans la maîtrise d’ouvrage et les aspects organisationnels : appui des organisations communautaires de base et leurs membres dans la réalisation de l’ensemble des activités du projet (désenclavement des bassins de production à travers les pistes rurales, les aménagements de bas fonds et les ouvrages de maîtrise de l’eau
  6. Identification et priorisation des besoins
  7. Formulation des microprogrammes : des micro-entreprises rurales
  8. Exécution des microprogrammes sélectionnés par le comité d’octroi préfectoral (COP)
  9. Mise en réseau des porteurs de microprogrammes
  10. Suivi accompagnement des microprogrammes