APEK Agriculture Kindia

Accueil > L’APEK Agriculture > Organisation institutionnelle > Portrait des unions membres de l’APEK Agriculture

Portrait des unions membres de l’APEK Agriculture

dimanche 13 janvier 2013, par Amadou Rouma Barry

L’APEK Agriculture est constituée de 4 unions paysannes membres statutaires : l’UGMK, l’UGVK ; l’UGPS et l’UGPB. Chacune de ces unions s’acquitte d’une cotisation annuelle et dispose en vertu des statuts de 10 représentants au sein de l’Assemblée Générale de l’ONG. Qui sont ces unions exactement ?

  • L’UGMK : l’union des groupements maraichers de Kindia
    - L’UGMK a été créée en mai 1997 à Koba Pastoria et est membre de l’APEK Agriculture depuis.
    - Elle comprend 52 groupements soit 952 membres producteurs (dont 636 femmes).
    - L’Assemblée Générale regroupe tous les présidents de groupements ainsi que les délégués de zones (le nombre de délégué par zone varie en fonction du nombre de groupements présents dans celle-ci). Le Conseil d’Administration est composé de 7 membres élus et se réunit une fois par mois.
    - Les cultures principales de cette union sont (par ordre de quantité produite décroissante) : le piment ; l’aubergine ; la tomate ; l’oignon feuille ; le gombo ; la laitue ; le concombre ; la pastèque ; les épinards ; le persil ; le potiron ; le choux.
    - Les cultures secondaires sont : le riz ; le manioc ; l’arachide ; la patate.
    - L’union compte 11 grandes zones de production : Comoyah ; Goleyah ; Kambaliyah ; Sambayah ; Koliadi ; Yanfou ; Koba Pastoria ; Tanene Kela ; Koumbayah ; Tabounna ; Falbagan.
    - L’UGMK dispose de 5 magasins de stockage et d’1 boutique agricole zonale. Elle s’est également vu confier en 2012 en consortium avec FABIK la chambre froide Gangan.
  • L’UGVK : union des groupements vivriers de Kindia
    - La création de l’UGVK remonte à décembre 1999, année à laquelle l’union a adhéré à l’APEK Agriculture
    - L’union est constituée de 72 groupements soit 1858 producteurs (dont 747 femmes)
    - Les systèmes de culture pratiqués sont (par ordre de grandeur) : le riz ; le manioc ; la patate ; le concombre ; le maïs.
    - Les zones de production se situent à Molota, Kinyaya, Nafaya, Maleya, Kolibaya et Sannakha.
  • L’UGPS : union des groupements producteurs de Samaya
    - L’UGPS a été créée en janvier 2002 et est devenu membre de l’APEK Agriculture la même année.
    - Elle comprend 21 groupements représentant 854 membres producteurs (dont 574 femmes)
    - Ses membres producteurs pratiquent les cultures suivantes : le riz de coteau ; l’arachide ; l’aubergine ; le maïs.
    - La production se répartit sur les zones de production suivantes : Komoya ; Sangerea ; Kondoya ; Seinta ; Yatiakhon ; Samaya ; Kaporo ; Waliya.
  • L’UGPB : union des groupements producteurs de Benna
    - L’UGPB a connu le jour en mars 2004 et a rejoint l’APEK Agriculture en tant que membre en 2006.
    - Celle-ci se constitue de 96 groupements, soit 2016 producteurs (dont 1176 femmes)
    - Les spéculations pratiquées sont : le riz de coteaux et de bas-fonds ; le petit piment ; le manioc ; le sésame.
    - Leurs zones de production se trouvent à Moussaya ; Sikhourou ; Senrei ; Bokaria ; Gombakhoui ; Dalonga ; Mokhora et Ganya.

Il faut préciser que l’APEK Agriculture est une organisation ouverte aux nouveaux adhérents de la région de Kindia, comme le prévoit ses statuts, et que d’autres unions de producteurs sont susceptibles d’être intégrées en qualité de membre de l’ONG sur leur demande et après examen de leur candidature (éligibilité et conditions diverses).

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.