APEK Agriculture Kindia

Accueil > Nos projets > CBE > Les CBE à la journée "Sel Solaire".

Les CBE à la journée "Sel Solaire".

vendredi 28 février 2014, par Amadou Rouma BARRY

Vulgarisée depuis une vingtaine d’années, la technique de production solaire, dite « saline guinéenne », consiste à étaler la saumure sur des bâches en plastique exposées à l’action du soleil et du vent. Ne nécessitant pas l’utilisation de bois, la saline guinéenne concourt à la préservation du couvert de mangrove, milieu naturel riche d’une grande biodiversité, tout en allégeant la pénibilité du travail et en augmentant la productivité.

L’ensemble des ONG et projets qui s’impliquent dans la promotion de la technique solaire de production du sel et dans le développement de la filière se sont constitués en plateforme de concertation, dénommée « plateforme sel ». Son objectif premier est de favoriser la concertation et les synergies entre les acteurs du sel solaire en Guinée. Elle regroupe la FOP-BG, la CNOP-G, les ONG UNIVERS-SEL, CMC, ADAM et les projets PACV et RAZC.

Lors de la première rencontre de la plateforme, il a été décidé d’organiser une journée annuelle du sel solaire en République de Guinée. Cette journée a eu lieu ce jeudi 27 février 2014, dans la commune urbaine de Coyah, carrefour commercial du sel en Guinée-Maritime.

Cette journée a été l’occasion pour l’APEK d’être visible grâce à la mise à disposition d’un stand sur lequel nous avons exposé des cuiseurs à bois économe (CBE). Le but était de sensibiliser les personnes présentes sur le CBE, d’expliquer son fonctionnement et son rôle dans la diminution de l’utilisation du bois.

C’est dans ce cadre que le superviseur projet CBE, l’animatrice CBE de la zone Coyah-Forécariah et que l’assistante technique se sont rendus à cette journée « Sel Solaire ». Grâce à cette équipe, l’APEK a pu vendre 7 CBE dont certains à des personnalités importantes comme le directeur national de l’agriculture, Abdoulaye Diallo.

Les invités d’honneur de cette journée étaient : le ministère de l’agriculture, l’ambassade de France (représentée par l’AFD), le préfet de Coyah et le gouverneur de Kindia.

Cette journée a regroupé plus de 150 invités dont différents acteurs institutionnels comme les représentants de six ministères (agriculture, commerce, santé, promotion féminine, environnement, élevage), le Directeur des douanes, le préfet et le maire de Coyah, la FOP-BG et la CNOP-BG. On peut souligner la présence de diverses institutions onusiennes et/ou internationales comme l’AFD, l’UNICEF, le PAM et la FA. Des entreprises comme Rio Tinto, Coyahyé ainsi que Sobragui et les producteurs et commerçants de sel de la Basse Côte étaient également présent. On citer aussi la présence de projets comme RAZC et PACV et des ONG comme UNS, Charente Maritime Coopération, ADAM, Guinée 44 et APEK Agriculture.

Le programme de la journée était, en premier lieu, les discours officiels puis une présentation des activités de la saliculture solaire avec témoignages des producteurs et commerçants. Une exposition et des jeux concours ont été présentés et organisés. Puis des sketch et saynettes des collégiens et lycéens de Coyah sur le thème du sel solaire ont été joués. La journée a été ponctuée par des sketchs du fameux Kabakoudou.

Ce fut une très bonne journée et l’APEK Agriculture remercie encore les organisateurs pour leur invitation.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.